Qu’est-ce que Vkontakte (VK) : la version russe de Facebook

Dans un autre article, nous avons parlé des trois réseaux sociaux chinois (QZone, Baidu Tieba et Sina Weibo) que vous devriez connaître. Maintenant, nous voulons nous concentrer sur le détail de l’histoire et de l’utilisation du réseau social russe par excellence : VK. Auparavant connu sous le nom de VKontakte, ou, écrit en russe : ВКонтакте, VK a plus de dix ans d’histoire, au cours desquels il a réussi à ajouter plus de 100 millions d’utilisateurs actifs, et se trouve parmi les 500 sites les plus visités dans le classement Alexa, occupant la 20e place, ce qui en fait le réseau social le plus populaire en Russie, tandis que dans Similar Web il occupe la 14e place.

En 2020, il est toujours en plein essor, avec 1,7 milliard de visites mensuelles, principalement en provenance de Russie (78%) et de sa zone d’influence traditionnelle : Ukraine, Biélorussie, Kazakhstan… Des données brutales, à mesurer, dans sa version web, selon les données de Similarweb, Facebook est à plus de 25 milliards de visites mensuelles.

Qu’est-ce que Vkontakte… et comment s’inscrire à VK

La principale définition que l’on trouve dans ce réseau est celle d’une copie de Facebook. Non sans raison, car la conception et les fonctionnalités de ce qu’on appelle le « Facebook russe » sont très similaires à celles de la société de Zuckeberg.

VK a été fondé en 2006, deux ans après Facebook, et son créateur est le jeune Pavel Durov, également co-fondateur de Telegram. M. Durov a quitté l’entreprise en 2014 après avoir été retiré de l’équipe de son ancien PDG pour avoir refusé une demande du gouvernement russe de partager les données des utilisateurs.

Visuellement, il utilise les mêmes couleurs, le bleu et le blanc (également dans son logo bleu avec des lettres blanches), et distribue le contenu dans des boîtes très similaires. Comme pour le réseau social de Mark Zuckerberg, VKontakte dispose d’applications dans Google Play pour Android et dans l’App Store pour iOS.

En ce qui concerne ses fonctions, VKontakte vous permet de partager du contenu sur un mur et de le publier comme dans tout autre réseau social en pouvant ajouter une photo ou un fichier, ainsi que de faire des recherches dans différentes catégories telles que les amis, les communautés, les messages, les photos, les vidéos, la musique et les jeux.

Toutefois, l’une des caractéristiques qui a le plus distingué VK au cours de l’histoire est qu’il permet aux utilisateurs de télécharger non seulement leurs photos et vidéos personnelles, mais aussi de la musique et des vidéos de tiers.

Bien sûr, cet acte est également poursuivi par la loi, cependant, aucune action majeure n’a été prise contre cette fonctionnalité, du moins jusqu’à présent, donc elle pourrait également être considérée comme une fusion entre Facebook et Spotify avec une certaine Netflix, son objectif principal est de partager ouvertement des fichiers et des vidéos, et le moindre est d’ajouter des amis sur sa plate-forme.

Cela a conduit beaucoup de gens à l’utiliser pour télécharger et consommer des films piratés, par exemple.

Une autre différence entre Facebook et VKontakte est que ce dernier a une interface beaucoup plus simple et intuitive, puisqu’il a choisi au fil du temps de simplifier son utilisation, de ne pas ajouter beaucoup de fonctionnalités nouvelles ou compliquées et de s’en tenir à ce qui est familier à ses utilisateurs, avec lesquels il a obtenu un grand engagement.

VK, l’un des sites web les plus visités au monde

Vkontakte (qui se traduit par « en contact ») est actuellement disponible en plusieurs langues, à la fois sur Android et iOS. En Russie, c’est le leader, suivi par Odnoklassniki. En fait, VK est également un réseau social très populaire en Biélorussie, au Kazakhstan et en Ukraine, ainsi que dans le reste des pays d’Europe de l’Est.

La majorité des utilisateurs russes utilisent des sites web qui ne sont pas aussi courants dans le reste de l’Europe pour surfer sur Internet, non seulement dans le cas de ces réseaux sociaux mais aussi, par exemple, dans leur moteur de recherche. Yandex est le moteur de recherche le plus utilisé en Russie, au-dessus de Google, et est donc devenu le site web le plus visité du pays. Et pour concurrencer les deux moteurs de recherche, le gouvernement russe a lancé Spoutnik en 2014, pour lequel aucune donnée n’est disponible.

L’évolution de VK est similaire à celle d’autres réseaux sociaux internationaux puisque, par exemple, en 2016, il a intégré la fonction de messagerie en direct et la fonction de récit. Bien que l’Internet fournisse également des données très peu conviviales de cette plateforme, suggérant qu’elle est utilisée pour rechercher des femmes en Russie, une simple recherche génère des résultats tels que « catalogue des femmes russes ».