Qu’est-ce qu’une image vectorielle : caractéristiques et différences avec les bitmaps

Chaque jour, vous pouvez vous retrouver sur le web avec un nombre infini d’images et beaucoup d’entre elles sont probablement des images vectorielles. Mais pour parler de ce qu’est une image vectorielle, il faut d’abord la différencier des images bitmap. Ils sont formés par un ensemble de pixels, chacun d’entre eux ayant une ou plusieurs valeurs qui décrivent sa couleur.

Les images vectorielles, en revanche, sont représentées par des entités géométriques (cercles, segments…) et des formules mathématiques. Mais examinons en détail leurs principales caractéristiques.

Qu’est-ce qu’une image vectorielle : principales caractéristiques

L’image vectorielle est basée sur des formules mathématiques, et elles ne sont pas divisées en unités minimales d’information comme les pixels, mais plutôt en taches de couleur et en lignes. Ils sont construits à partir de vecteurs, qui sont des objets définis par une série de points pouvant être modifiés pour donner une forme ou une autre à l’image finale.

Comme elles ne dépendent pas d’une grille de pixels, les images vectorielles sont indépendantes de la résolution et conservent donc leur netteté et leur définition même lorsqu’elles sont entièrement agrandies : elles ne perdent pas de qualité. C’est précisément pour cette raison qu’ils sont également capables de s’adapter à n’importe quelle forme, c’est pourquoi ils sont particulièrement utilisés pour la création de logos ou d’icônes.

Les autres caractéristiques qui nous aident à mieux définir ce qu’est une image vectorielle sont les suivantes :

  • Les différents objets qui composent une image vectorielle peuvent être mis à l’échelle, changer de forme, de couleur ou de position indépendamment du reste. Chaque objet ou vecteur a ses propres formules mathématiques.
  • Les objets d’un graphique vectoriel peuvent être fusionnés les uns avec les autres et créer des formes intermédiaires. De la même manière, chaque partie peut être reliée de différentes manières au reste des vecteurs : groupée, séparée, formant des intersections, etc.
  • Chaque partie d’une image vectorielle peut être réutilisée dans d’autres images. Il vous suffit de le copier et de le coller dans l’autre fichier.
  • Le dessin vectoriel est toujours modifiable. Contrairement aux images bitmap, les images vectorielles peuvent voir leur couleur ou d’autres propriétés rectifiées à tout moment pendant l’édition.
  • Elles permettent de jouer avec la typographie, de manière plus avancée que les images pixélisées.

Travailler avec des images vectorielles

Les principaux logiciels avec lesquels on peut travailler et créer une image vectorielle sont Corel Draw et Adobe Illustrator. Cette dernière, plus professionnelle, permet de sauvegarder et d’éditer des images également en pdf.

Cependant, les images vectorielles et bitmap peuvent être combinées. C’est-à-dire qu’une image vectorielle peut être exportée vers une image bitmap (comme un jpg ou un gif). De plus, une image pixélisée peut être incluse dans des formats vectoriels, soit comme texture, soit pour faire partie de la composition.

Actuellement, les possibilités créatives des deux types d’images sont infinies.

Vous voulez en savoir plus sur le monde de la conception numérique ? Je suis sûr qu’ils vous plairont.

  • Menu Hamburger : des clés pour éviter de se retrouver bloqué par le design de votre site
  • Comment choisir la meilleure couleur pour votre marque
  • 5 clés pour utiliser une (bonne) typographie dans votre stratégie en ligne
  • Comment créer un excellent manuel d’identité d’entreprise pour votre marque